X
Flore et Lucile

Brive, Corrèze

Je me souviens, encore, de ce premier rendez-vous à Collonges la Rouge, alors que l'hiver commençait à s'installer. Flore et Lucile m'attendaient dans un charmant petit café pour me rencontrer afin d'évoquer leur mariage prévu le 27 juillet.

Venues tout droit de Belgique, Flore et Lucile m'ont accueilli avec un large sourire et une bonne dose de fraicheur. Je suis tombée sous le charme tout de suite et ai été touchée de la manière dont elles m'ont annoncé qu'elles m'avaient choisi en me demandant, timidement, si j'acceptais d'être à leur côté pour célébrer leur union ! Ma réponse ne s'est pas fait attendre ... au vu de ce que ces deux amoureuses avaient évoqué, évidemment que je le souhaitais !

C'est ainsi que je suis allée à leur rencontre, au mois de juillet, dans la jolie maison familiale de Lucile où tout le monde s'affairait à organiser le salon qui se transformait en salle de cérémonie. Initialement prévue à l'extérieur près de la piscine, la cérémonie laïque a dû être repensée .. dehors il pleuvait des cordes. Mais, de ce que j'ai pu vivre et ressentir, c'est qu'à l'intérieur de cette maison, c'est le soleil qui rayonnait à tous les étages.

Les parents de Flore et Lucile ont été exceptionnels, les frères et soeurs ainsi que les amis l'ont été aussi ... quant à ces deux jolies mariées, je ne saurais quoi dire de plus qu'elles m'ont, encore une fois, réellement touchées au point de pleurer comme une madeleine lors de leur cérémonie où les discours ont tous été plus touchants les uns que les autres ! Je me souviendrais longtemps de ce mariage où la musique résonnait partout dans la maison, où les rires pouvaient s'entendre ça et là, où la sérénité s'était naturellement imposée, où les sourires se lisaient sur chaque visage, où l'amitié était forte et où l'amour n'avait pas de frontière ... et moi, quand on me livre tout ça, je fond et suis touchée en plein coeur !

Et ce sentiment n'a fait que perdurer tout au long de cette fin de journée, dans un endroit absolument charmant près d'un lac à Lissac-sur-Couze au nom aussi doux que le fut ce mariage : A fleur d'eau. Et c'est dans une décoration raffinée et naturelle que j'ai continué à suivre ces deux jeunes femmes pleine de vie et d'amour ... un amour qui ne fait que confirmer que lorsque celui-ci frappe à la porte, il ne faut pas le laisser s'échapper ... et c'est ce qu'elles ont fait !